MOUSIKI !
3 - 8 mars

Ethique

Face à la crise sanitaire qui, à chaque trimestre, repousse un peu plus loin la reprise d’une programmation « en présentiel », les Adem ont choisi la voie du streaming pour maintenir leur festival d’hiver. C’est avec vigilance et le plus grand discernement possible qu’ils ont cependant décidé d’utiliser les technologies digitales afin d’en tirer, leur semble-t-il, le meilleur parti possible.

lire l'article d'Ethnosphères magazine : "Virtuel, vous avez dit virtuel ?"

Parmi les divers atouts des outils multimédias, deux nous ont particulièrement motivés.

Premièrement : l’opportunité de vous faire découvrir les musiques et les danses que nous devions vous présenter sur diverses scènes genevoises, dans leur univers originel et quotidien : à la maison – celle des artistes –, dans les lieux consacrés, où elles sont traditionnellement pratiquées. En effet, à une exception près, les captations seront réalisées depuis la Crète.

Deuxièmement : la volonté de rémunérer les artistes, non pas en les indemnisant symboliquement mais en honorant une activité véritable. Car les artistes aiment avant tout pratiquer leur art. Ainsi, le streaming nous a permis de ne pas annuler pour une énième fois des projets qui nous tiennent à cœur. S’il ne peut remplacer le concert « en présentiel », en cela se substituer à la vraie vie, il offre du moins une manière de vivre ensemble une autre réalité, de continuer à partager certains plaisirs de l’existence.

Chemins de Crète, tel est le titre du concert inaugural du festival – celui d’Anna Koti, qui en est la co-programmatrice –  : Chemins d’évasion et de rêve, en cela aussi virtuels, tel pourrait être le sous-titre de cette aventure en streaming qui nous permettra, envers et contre toutes les difficultés covidiennes, de goûter la forte présence de ces musiques et de ces danses grecques comme celle des artistes qui en sont à la source. Une façon singulière d’aller « sur le terrain » !

 

Le Streaming en pratique :
Consultez notre rubrique infos pratiques pour connaître les modalités de diffusion détaillées de chaque concert.