LES NUITS DU MONDE
8 - 17 novembre

Et encore

PRESENTATIONS DE CONCERT

Vendredi 8 novembre - 19h
Temple Saint-Gervais

MAGIE SONORE DU CHANT SARDE

Par Luca Antignani (compositeur)
accompagné du chœur sarde Cuncordu e Tenore de Orosei

Cette présentation de concert nous permettra d’entrer dans le secret du chant polyphonique sarde. Nous découvrirons tour à tour les spécificités acoustiques et techniques de chaque voix, comment la rencontre de quatre chanteurs fait apparaître, par magie, une cinquième voix féminine, illusoire, mystique, ineffable comme un fantôme. La singularité expressive et sonore des textes poétiques sera aussi abordée : ceux-ci portent en eux la voix d’un peuple très longtemps isolé qui a contribué au développement d’un sentiment communautaire formidable comme à la formation d’un répertoire original et séduisant.

Billet combiné : Conférence + concert « Magie vocale de Sardaigne »

x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x

Vendredi 15 novembre - 19h
Foyer de l’Alhambra

CHARMES DE LA BAGUALA ANDINE

Par Michel Plisson (ethnomusicologue)

en compagnie de Mariana Carrizo

Entrée libre - La conférence sera suivie par le double concert « Registres extrêmes », Chant des Andes (1ère partie) et Voix de l'Arc Xhosa (2ème partie)

 

Conférences


Samedi 9 novembre - 18h30
Foyer de l’Alhambra

LA VOIX A SA SOURCE, LES TRADITIONS AFRICAINES ET LE JAZZ

Par Gino Sitson (chanteur, ethnomusicologue)

Cette communication se concentrera sur les multiples relations entre les traditions africaines et le jazz dans la pratique vocale du chanteur Gino Sitson. Il s’agit ici de présenter la démarche du vocaliste qui puise notamment sa créativité dans son histoire personnelle. Qu’elle soit parlée ou chantée, la voix apparaît comme une merveilleuse traductrice des émotions humaines. Cet échange nous permettra d’aborder l’instrument-voix, de ses sources nourricières aux pratiques contemporaines.

Entrée libre - La conférence sera suivie à 20h30 par le concert « Voix Instrumentale »

x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x

 

Samedi 16 novembre -18h30
Alhambra

L'ART DU KHYAL, CHANTER LA NATURE ET LE DIVIN

par Jeanne Miramon-Bonhoure (ethnomusicologue)

« Imagination », tel est le sens du nom donné à ce genre musical de la tradition hindoustanie qu’est le Khyal. Celui-ci puise ses origines dans les cours princières du XVIIe siècle en Inde. La présente conférence propose une immersion dans l’univers du raga (mode mélodique), de la poésie et de ses grand.e.s représentant.e.s à travers diverses clés d’écoute, des repères historiques comme des témoignages.

Billet combiné : Conférence suivie du concert Chant Khyal d’Inde du Nord à 20h30

 

Conférences OFf

Organisées par le Master en Ethnomusicologie HEM-UNIGE-UNINE-MEG

 

Mercredi 13 novembre - 16h-18h
MEG

IMPACT DE LA RECHERCHE DANS LE PROCESSUS COMPOSITIONNEL DU MUSICIEN-CHANTEUR :  
Singularité de la démarche d’un ethnomusicologue
Par Gino Sitson, vocaliste, compositeur et chercheur en musicologie et ethnomusicologie (www.ginositson.com)

Cette communication s’intéresse à l’apport de la recherche académique dans la création du musicien-praticien. Examinées sous l’angle d’un processus réflexif, la pratique et la composition musicales s’appuient sur des connaissances théoriques et empiriques. La musicologie étudie des œuvres artistiques qui ont un impact sur sur le travail du chercheur.

Entrée libre

 

x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x-x

Mercredi 4 décembre | 16h-18h | MEG

LE KATAJJANIQ DES FEMMES INUITES :  jeu, chant de gorge ou intervention chamanique ?
par Jean-Jacques Nattiez (professeur émérite à l'Université de Montréal)

Le katajjaniq du Québec arctique se caractérise par des sonorités inconnues dans la musique occidentale : des alternances de sons inspirés et expirés, à bouche ouverte ou fermée. Mais ces performances sont aussi des jeux, avec une gagnante et une perdante : la première qui n’est plus en phase avec sa partenaire a perdu. De plus, les femmes Inuit ont utilisé dans le passé les chants de gorge pour convaincre les esprits des animaux et de la nature de garantir une bonne chasse. Sommes-nous en présence d’une technique chamanique, d’un jeu, d’un chant ?

Entrée libre