RETOUR

LE MONDE ET SON DOUBLE

Ethnographie : trésors d’un musée rêvé

Publication collective sous la direction de Laurent Aubert
Photographies de Johnathan Watts

L’objet ethnographique ne prend tout son sens qu’à la lumière de son contexte; contrairement au collectionneur d’"art primitif", qui donne la primauté aux formes, l’ethnologue s’attache à restituer à l’objet ses usages et ses symboles.

L’ethnologie est un regard porté sur l’Autre, qu’il soit proche ou lointain. Elle cherche à saisir les principes et les valeurs qui animent une société, elle étudie ses productions, matérielles et spirituelles, ses transformations, son histoire et ses métissages. Un musée d’ethnographie est alors le lieu privilégié où cette connaissance peut se diffuser; par la vision comparative qu’il propose, il nourrit une réflexion fondamentale sur la diversité culturelle et la créativité humaine et offre à chacun l’occasion de mieux comprendre ses propres racines. Bien conçu, il est une arme efficace contre toute forme de racisme.

À travers une vingtaine de contributions et les photographies de Johnathan Watts, l’ouvrage Le monde et son double, donne un aperçu de l’ethnologie contemporaine et des courants qui la traversent. Il peut être lu comme un manifeste pour le nouveau Musée d’ethnographie.

Paris : Adam Biro / Genève : Musée d’ethnographie, 2000 ; 240 pages, 80 illustrations couleur et 60 noir/blanc, format : 31 x 24 cm. Prix : Fr. 68.- (Amis du Musée d’ethnographie : Fr. 55.-), port en sus.

LIVRES

BILLETTERIEAccédez

NEWSLETTERInscrivez-vous

REJOIGNEZ-NOUSDevenez membre