ateliers
d'ethnomusicologie

LA PAROLE EST AUX ARTISTES : MOU∑IKI* ! MAG

Pour aller plus loin | 21 February 2021 | Angela Mancipe & Fabrice Contri

Mou∑iki !, l’édition 2021 du festival d’hiver des ADEM, se tiendra du 3 au 8 mars et se déroulera, exceptionnellement, en version streaming. Une programmation concoctée par Anna Koti et Fabrice Contri qui nous invite à une escapade à travers la grande diversité musicale du monde continental et insulaire grec. Cette fois-ci, Ethnosphères Magazine donne la parole à quelques artistes qui feront partie du festival. Au fil d’entretiens en format audio et vidéo, ils partagent avec nous leur vision de leur tradition musicale et de leur expérience artistique dans le contexte si particulier que nous vivons actuellement.
* Moûssiki : musique en Grec.

Par Angela Mancipe et Fabrice Contri

 

 

 Alexios Tzemis (gauche ) et Georgios Antonopoulos (droite), danseurs et musiciens de la compagnie Artisstep
lors de notre entretien virtuel. Photo : Compagnie Artisstep

 

Le festival d’hiver des Adem se décline cette année en cinq concerts, un spectacle de danse et un film. Autant de chemins qui permettront de découvrir des esthétiques musicales très différentes qui reflètent les divers le positionnement esthétique et éthique des artistes face à leur héritage.

Les différents événements seront diffusés sur le site Web, la chaîne YouTube et la page Facebook des ADEM. Ils pourront être consultés gratuitement pendant une semaine à partir du soir du concert virtuel.

 

 

SOUS LE CHARME DE LA LYRA

L’artiste Kelly Thoma revient aux ADEM et son concert ouvrira le festival Mou∑iki  !

Kelly Thoma est joueuse de lyra (une vièle crétoise) et compositrice. Sa carrière a été jalonnée par la publication de trois ouvrages discographiques, axés sur ses propres compositions : Anamkhara en 2009, 7Fish en 2014 et As Τhe Winds Die Down en 2018. Son parcours artistique apparaît intimement lié au Labyrinth Musical Workshop, un « laboratoire » musical unique fondé il y a une trentaine d’années par le compositeur et poly-instrumentiste Ross Daly, dans un village de Crète. Le festival réunit chaque année des grands maîtres d’origines diverses afin qu’ils transmettent leur art à des élèves venu.e.s du monde entier. Le festival couvre un aire culturelle particulièrement vaste allant  de l’Espagne à l’Inde, en passant par l’Italie, la Grèce, la Bulgarie, la Turquie, l’Iran ou l’Afghanistan.

Malgré la distance géographique, Ethnosphères magazine a pu interviewer Kelly Thoma récemment grâce aux outils de communication virtuelle. Lors de l’entretien, elle nous a expliqué le mécanisme de fonctionnement particulier de son instrument et a partagé avec nous sa vision des traditions musicales grecques et de la pratique musicale, aujourd’hui, d’un instrument traditionnel.

 

 

MUSIQUES DE CRÈTE

Le concert Chemins de Crète proposé par Anna Koti Trio nous entraîne à travers l’histoire de la musique traditionnelle de la Crète.  Menant en divers allers-retours de l’Europe au Moyen-Orient, elle nous nous invite à entrer dans un univers musical généreux et coloré. Anna Koti et Mihalis Kotis, respectivement chanteuse et oudiste du trio, ont partagé avec nous leur vision de la musique crétoise :

 

Ethnosphères magazine : Le nom de votre concert, Chemins de Crète, évoque d’emblée l’idée d’un voyage. Parlez-nous un peu de ce que nous trouverons le long du chemin. Quelles en seront les étapes?

Anna : C’est vrai, le nom du concert évoque un parcours, un itinéraire. Il passera tout d’abord par un moment de retrouvailles, avec moi-même, mais également entre moi, Tasos et Mihalis, car nous sommes un trio ! Un moment de partage et de rencontre : c’est cet état d’esprit que nous souhaitons avant tout vivre avec le public ! Le long de ce parcours, en ce qui concerne le répertoire, vous pourrez découvrir ou retrouver de très belles chansons, recouvrant diverses époques de l’histoire de Crète, depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours. La musique crétoise se caractérise en effet par une grande variété de formes et de styles, traitant de multiples thèmes : des chansons d’amour, des matinades*, des chansons qui parlent des traditions locales, des chansons pour la récolte des olives et de l’orge et même des rizitkas**, qui bouleversent le public à chaque fête ! C’est tout cela que l’on va amener sur scène pour vous.

 

De quelle manière la musique crétoise que vous interprétez demeure-t-elle vivante de nos jours dans la vie locale de la région ?

Mihalis : La musique crétoise reste vivante parce que l’on conserve la tradition à travers la pratique assidue de la musique, qui est transmise de génération en génération. Dans mon cas, j’ai eu l’immense chance d’apprendre cette musique grâce à mon grand-père. Bien entendu, cette tradition revêt diverses formes selon la famille qui la pratique, et chaque membre d’une même famille apprend généralement à chanter ou à jouer au moins d’un instrument. Cela est évidemment fort appréciable lors des fêtes, la musique ayant la capacité de rassembler beaucoup de personnes au sein du cercle familial. C’est ainsi que la musique crétoise occupe une place essentielle dans la vie de tous les jours et dans l’éducation musicale des Crétoi.e.s. Tant parmi les ancien.ne.s que les nouvelles générations !

 

***

* Les matinades sont des chansons de style poétique construites sur des vers rimés de quinze syllabes. Elles sont traditionnellement accompagnées par la vièle lyra et le lauto (luth) et chantées dans le dialecte crétois. Apparu en Crète à la fin du 14e et au début du 15e siècle, ce type de chanson a été fortement influencé par la poésie européenne et vénitienne de l’époque. Les matinades restent encore très populaires aujourd’hui et sont répandues dans toute la Crète.

** Le rizitka est un chant a capella, généralement lent, d’une beauté et d’un raffinement extatiques. Provenant de l’ouest de l’île, ce type de chanson traditionnelle raconte l’histoire de la Crète, et célèbre l’héroïsme et l’esprit combatif de sa population. Ses origines pourraient remonteraient à l’époque byzantine, et son style musical aurait évolué au cours du temps et « au rythme » de diverses occupations exercées tour à tour par les Vénitiens, les Ottomans et l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Vidéo musicale Anna Koti

 

KADINELIA OU « LE BLUES GREC »

Le concert de Kadilenia nous propose une déclinaison très inventive et vivante de la musique grecque. Le répertoire du duo inclut en effet des compositions personnelles qui reprennent non seulement des traditions musicales grecques, mais aussi un vaste répertoire issu du blues, du folk, de la country et de la musique tzigane. Une manière d’envisager la tradition des musiques grecques en l’ouvrant toute grande sur le monde.

En entretien avec Ethnosphères magazine, Evi Seïtanadou et Thanasis Zikas nous parlent de leurs orientations artistiques, de la place de l’improvisation au sein de leurs compositions et de leur volonté de mettre en lien diverses musiques populaires du monde.

 

Vidéo Kadinelia

 

MUSIQUES DE THRACE, ENSEMBLE RODOPI

L'Ensemble Rodopi est étroitement lié à la Thrace, une des régions où s’étend la chaîne montagneuse des Rhodopes, un triangle géographique et historique unique dans le sud-est de l'Europe comprenant le sud de la Bulgarie, le nord-ouest de la Turquie et l'extrême nord-est de la Grèce. Cette région occupe par ailleurs une place particulière dans la mythologie antique : lieu de prédilection de nombreuses fêtes et cérémonies païennes ou religieuses dédiés à Dionysos ou à Orphée, elle est souvent regardée comme une sorte de  « patrie de la musique ».

L’ensemble Rodopi puise dans ce riche terreau culturel – que ce soit sur le plan musical et poétique –,  et la diversité de ses couleurs vocales et instrumentales s’en fait l’écho.  Le disque Thraki/Thrace: The paths of Dionysus, sorti en 2019 illustre l’inventivité orchestrale de l’ensemble. 

L’ensemble Rodopi a voulu partager avec nous sa curiosité et son enthousiasme pour ce patrimoine musical, ses chants et ses pièces instrumentales dont les rythmes traduisent également l’influence des danses traditionnelles qui animent, aujourd’hui encore, le quotidien de la Thrace. Autant d’instants qui nous font pénétrer dans le secret d’un monde à part, bien qu’à la croisée de multiples routes...  

 

Vidéo Rodopi

 

UNE LEÇON DE DANSE GRECQUE : ARTISSTEP

L’approche artistique de la compagnie Artisstep se concentre sur la danse traditionnelle, et cherche à tirer toute la force expressive qui naît de la rencontre entre musique (notamment le rythme), corps et mouvement.

La vidéo que les artistes d’Artisstep ont réalisée dans le cadre de cette version streaming du festival Mou∑iki se distingue des autres en ce sens qu’elle ne propose pas seulement un concert mais consiste en une alternance de moments de performance et de cours de danse. Une manière de nous initier à l’apprentissage d’un art d’une grande subtilité. L’événement nous permettra de rencontrer une jeune génération de danseurs qui, sans oublier qu’elle appartient bien au monde d’aujourd’hui, cultive un rapport particulier à son passé, sachant pleinement le vivre et se l’approprier.

Dans cette vidéo, Evangelos Tzemis, Georgios Antonopoulos et Alexios Tzemis nous parlent des liens entre la pratique musicale et la danse grecques, qu’ils considèrent comme indissociables. Ils nous expliquent aussi les bienfaits de la danse traditionnelle sur le plan physique et psychologique. Une forme de danse-thérapie !

 

 

Vidéo Compagnie Artisstep

 

 

***

 

EN REGARD

FILM

Voies du Rebétiko

Film-documentaire de Timon Koulmasis (2003, 52',vo-stfr)

Le film Voies du rebétiko puise à la source du Rebétiko et raconte son histoire ainsi que la persistance de son mythe. Tourné dans les petites tavernes des ports grecs, et même en prison, les images intenses créent, l'espace d'une nuit, une topographie imaginaire de cet art populaire.

 

ARTICLE

SORTIR DES MURS # 9 – Virtuel, vous avez dit Virtuel ? Pour accéder à l’article, cliquez ici.

 

SITES WEB DU FESTIVAL

Site web du festival Mou∑iki !

Lien Youtube Mou∑iki  !

 

AUTRES SITES WEB 

Site web de Kelly Thoma. Cliquez ici !

Site web de Rodopi. Cliquez ici !

Site web d’Artisstep. Cliquez ici !

to read also